Le développement de Xiongan ne sera pas "kidnappé" par des promoteurs immobiliers

BEIJING, 7 juin (Xinhua) — La Chine recherche actuellement une nouvelle voie pour le développement urbain à travers la Nouvelle Zone de Xiongan, a déclaré mardi un conseiller politique, soulignant que le développement de la nouvelle zone économique ne serait pas “kidnappé” par des promoteurs immobiliers.

Xu Kuangdi, directeur d’un conseil d’experts pour le développement coordonné de la région Beijing-Tianjin-Hebei (Jing-Jin-Ji), a fait ces remarques lors d’un forum sur le développement urbain tenu mardi à Beijing.

La Chine a annoncé en avril des plans pour établir la Nouvelle Zone de Xiongan dans le cadre de mesures visant à intégrer le développement de Jing-Jin-Ji et de remédier aux “maladies urbaines” telles que les embouteillages et la pollution atmosphérique de la capitale.

Cette nouvelle a depuis suscité une frénésie spéculative sur le marché immobilier dans la zone, incitant les responsables à mettre en place des contrôles stricts en matière de développement immobilier dans la Nouvelle Zone de Xiongan.

Selon M. Xu, la construction de la nouvelle zone doit se concentrer sur un réseau de transport plus efficace, la protection de l’environnement, l’intégration urbaine et rurale et la planification urbaine innovante.

Xiongan doit être une ville moderne agréable à vivre, avec des espaces verts représentant plus de la moitié de la zone, a ajouté M. Xu.

La zone économique doit être également une région guidée par le développement stimulé par l’innovation et une zone de démonstration de la nouvelle urbanisation de la Chine, a-t-il souligné.

Située à quelque 100 kilomètres au sud-ouest du centre-ville de Beijing, la Nouvelle Zone de Xiongan couvre principalement les trois districts existants de Xiongxian, Rongcheng et Anxin dans la province du Hebei.

Comments are closed.