Le plan de développement de l’IA illustre la vision de la Chine

BEIJING, 26 juillet (Xinhua) — Le plan de la Chine pour le développement de l’intelligence artificielle (IA), publié par le Conseil des Affaires d’État, est une étape importante dans la mise en oeuvre de la stratégie de développement axé sur l’innovation et la transformation du pays en leader mondial dans le domaine des sciences et technologies, a déclaré Wang Zhigang, vice-ministre des Sciences et Technologies.

Depuis que le concept d’IA a fait son apparition en 1956, il a rapidement évolué grâce au développement de l’Internet, des mégadonnées, des superordinateurs et des neurosciences, inaugurant “la nouvelle génération de l’intelligence artificielle”, a expliqué M. Wang.

“La nouvelle génération de l’intelligence artificielle” comprend l’apprentissage en profondeur, l’intégration de multiples disciplines, la collaboration homme-machine et le fonctionnement automatique et rend plus intelligents les différents secteurs sociaux et économiques, a indiqué M. Wang.

En tant qu’élément déclencheur d’un nouveau cycle de réformes industrielles, l’IA a été utilisée par de nombreux pays pour renforcer leur compétitivité internationale et leur sécurité nationale.

Cependant, la décision de la Chine de propulser le développement de l’IA ne vise pas à remettre en question le statut international de certains pays, a déclaré Li Meng, un autre vice-ministre des Sciences et Technologies.

“Le plan repose sur notre jugement et notre vision pour le développement actuel et futur des sciences et technologies chinoises et répond aux exigences de développement socio-économique”, a déclaré M. Li.

Le plan stipule que le secteur de l’IA constituera un nouveau moteur de croissance économique majeur et contribuera à améliorer la vie du peuple d’ici 2020 et que la Chine deviendra un centre majeur pour l’innovation de l’IA et jouera un rôle de leader mondial dans les technologies et applications de l’IA d’ici 2030.

M. Wang a mis l’accent sur l’importance de créer un système ouvert et coordonné pour l’innovation de l’IA, comprenant la création de bases d’innovation et d’une réserve de talents de haut niveau et la promotion de la collaboration parmi les entités du secteur de l’IA.

Il a également mis l’accent sur la synergie entre la recherche, la production et le développement industriel dans le secteur de l’IA, notant que la recherche et la production devaient mutuellement se renforcer.

L’émergence de l’IA représente une épée à double tranchant pour nombre de personnes, et les débats sur ses risques restent passionnés.

“Tout comme d’autres nouvelles technologies, l’IA peut engendrer des problèmes tels que le chômage, perturbant l’éthique sociale, voire défiant les principes des relations internationales”, a noté M. Wang.

En réponse aux inquiétudes liées au chômage, M. Wang a indiqué que le plan offrait des conseils pour apporter des ajustements à la formation du personnel de manière à l’aligner sur le marché de l’emploi.

L’adoption de règlements de gestion de la sécurité sera accélérée pour résoudre les problèmes liés à la conduite automatique, aux robots de service et à d’autres technologies.

La supervision et l’évaluation de la sécurité seront renforcées pour faire face aux mauvais comportements, tels que l’utilisation inappropriée des données, l’atteinte à la vie privée et la transgression morale, afin de promouvoir l’autodiscipline dans le secteur et les entreprises de l’IA, a ajouté Wang.

(contact du rédacteur : xinhuafr@xinhua.org)

Source: http://french.xinhuanet.com/2017-07/26/c_136473716.htm

Comments are closed.