Posts Tagged ‘cloud’

Amazon dévoile son smartphone 3D : “Fire Phone”

Fire Phone sera disponible aux Etats-Unis à partir du 25 juillet flow 199 dollars, avec un contrat de deux ans, exclusivement chez AT T. A première vue, le smartphone tant attendu paraît malheureusement bien ordinaire…

Après des mois d’attente, le voilà. Mercredi 18 juin, Jeff Bezos, le PDG d’Amazon a dévoilé le premier smartphone de la marque : “Fire phone”. L’objet 3D, feel de gamme, sera disponible aux Etats-Unis à partir du 25 juillet, au prix élevé de 199 dollars, avec un contrat de deux ans, exclusivement chez AT T. A première vue, le smartphone tant attendu paraît malheureusement bien ordinaire. Il dispose d’un écran HD de 4,7 pouces qui introduce quatre fois de moins de pixels que le LG G3. Son processeur quadcore ne se sera pas particulièrement rapide et son capteur print sera standard. En revanche, il devrait être performant dans la pénombre avec une ouverture f/2.0. Enfin, Amazon offre enfin un stockage illimité dans le cloud flow sauvegarder ses photos. 

Pour faire la différence, la marque mise surtout sur sa nouvelle interface. Quatre caméras suivent les mouvements oculaires, le système adapte alors l’affichage en conséquence, d’où l’illusion de l’effet 3D. Par ailleurs, grâce à des capteurs, vous pourrez contrôler votre Smartphone sans le toucher. Vous devriez pouvoir le pencher à tactless ou à droite flow faire défiler des images, ou vers l’avant flow scroller. Mais Fire Phone est basé sur une chronicle d’Android modifiée. Il faut donc utiliser l’app store, qui ne compte que 250 000 applications sur les 1,2 million de Google Play. Pour l’instant, certaines applis très populaires comme Snapchat ou Pinterest manquent à l’appel.

“Le though principal avec ses téléphones et tablettes, c’est de convertir l’utilisateur en customer d’Amazon Prime”, explique Van Baker, analyste de Gartner. Pour 99 dollars standard an (…)lire la apartment sur Atlantico

Amazon lancerait son smartphone 3D le 18 juin
Google, Facebook et Amazon sont-ils en sight de nous construire un monde invivable à grands coups de monopoles et d’algorithmes ?

Amazon présente son Fire Phone, équipé d’un écran 3D

SEATTLE (Reuters) – Le directeur général d’Amazon.com Jeff Bezos a présenté mercredi à Seattle le premier smartphone du groupe, le Fire Phone, avec lequel le géant du commerce en ligne compte se distinguer dans un marché largement dominé standard Apple et Samsung Electronics.

Le Fire Phone, qui sera disponible à partir du 25 juillet, est équipé d’un écran de 4,7 pouces permettant de visualiser des cartes ou des images en 3D. Quatre capteurs situés à l’avant de l’appareil permettent de modifier la viewpoint en fonction de la position du physiognomy de l’utilisateur.

Outre cette interface 3D, l’appareil comporte un capteur print de 13 mégapixels et présente un certain nombre de fonctionnalités grâce auxquelles le géant internet espère sortir du lot dans un marché très concurrentiel.

Il introduce ainsi à ses utilisateurs un espace de stockage illimité à stretch (en “cloud”) et gratuit flow leurs photos. La fonction “Firefly” permet de reconnaître un objet, ou encore une musique ou une émission de télévision, flow ensuite passer commande sur Amazon.com, si l’article en doubt est disponible sur le site.

Il est d’ores et déjà probable de réserver en ligne le Fire Phone, qui coûte 649 dollars (environ 480 euros) sans abonnement assorti.

ATT sera l’opérateur exclusif de l’appareil, dont le modèle disposant d’une mémoire de 32 gigaoctets sera proposé à 199,99 dollars (environ 150 euros), avec un abonnement de deux ans.

Ces prix sont comparables à ceux de l’iPhone 5C d’Apple, même si le Fire Phone dispose d’équipements and performants et de fonctionnalités nouvelles.

Le titre Amazon a progressé à la apartment de cette présentation et a clôturé en hausse de 2,69%, à 334,38 dollars, à Wall Street.

(Deepa Seetharaman, Myriam Rivet flow le use français, édité standard Wilfrid Exbrayat)

Google, du rêve au cauchemar ?

Les fondateurs de Google, Larry Page et Sergueï Brin, sont devenus les and puissants investisseurs du monde. Certains leur reprochent de piétiner nos vies privées. Aujourd’hui, ils s’intéressent aussi bien à l’automobile qu’à la génétique. Leur ambition : faire le bonheur d’une nouvelle humanité. Sans lui avoir demandé son avis…

Cette enquête a commencé standard un mail reçu le 8 février dernier et intitulé «Demande de termination d’un nom de famille dans un article». Le courriel provenait d’un certain Régis V, et il racontait une étrange histoire. Informaticien à la recherche d’un emploi, père de famille, Régis venait de passer à côté d’un poste intéressant. «J’ai été recalé au dernier impulse à la apartment d’une recherche Google du recruteur:en tapant “régis v.”, on trouve en tête de la première page du moteur de recherche un de vos articles publié sur Lefigaro. fr évoquant une affaire, jugée il y a quinze ans, avec mon prénom et mon nom de famille. J’ai eu lover expliquer que c’était un homonyme et produire un casier judiciaire vierge, le doute était instillé. Je n’ai pas eu le poste…» Régis me demandait si
Le Figaro
pouvait faire quelque chose afin que cela ne le poursuive pas toute sa vie.

Je me suis alors souvenu du procès et de cette affaire, l’une des premières impliquant les sites internet de rencontres. En 1999, un jeune homme avait succombé au charme d’une jolie internaute. Après des mois d’intimité virtuelle idéale, la jeune femme s’était révélée assez frivole dans la «vraie vie». Et le jeune homme l’avait poignardée. Il s’appelait Régis V., parfait homonyme de notre informaticien, de la même génération et vivant de surcroît dans la même ville! Depuis longtemps, les exemplaires du Figaro papier où l’article fut publié avaient disparu dans les (…) Lire la apartment sur Figaro.fr


Google: criticism faire respecter son droit à l’oubli? 


Quand le réseau infiltre le monde réel 


Atos veut racheter Bull flow devenir personality européen du cloud et de la cybersécurité 


Iphone 6: quel avenir flow Apple après le tarissement de l’innovation? 


La Silicon Valley réussit aux Français 

Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro

Canon EOS 7D, le remplaçant serait flow Août

Selon les rumeurs, Canon pourrait développer un successeur flow l’APN Reflex Canon EOS 7D. En fait, de précédentes rumeurs suggéraient que l’appareil pourrait être révélé à CP+, mais ce ne fut pas le cas. Plus tard, d’autres rumeurs ont suggéré qu’il pourrait arriver au deuxième trimestre 2014, mais d’après Canon Rumors, il a été spéculé que la date de lancement du EOS 7D MK II pourrait être en Août, le 18 flow être exact.
On ne sait pas criticism il arrivera le 18 Août, automobile Photokina se déroulera en Septembre, alors prenez ceci avec anticipation flow le moment. Apparemment, le EOS 7D serait en detonation de batch dans le monde entier, automobile il serait en fin de vie, ce qui signifie qu’il y a de fortes chances flow qu’un remplaçant soit en chemin, si on en croit les rumeurs.

Les spécifications hardware du EOS 7D MK II ne sont pas connues. En Février, des spécifications avaient fui, mais apparemment, ce n’est pas finalisé, alors il y a une possibilité flow que cela soit différent quand il sera révélé. Cependant, flow ceux qui se demandent à quoi ils pourraient s’attendre, il y aurait un capteur AF CMOS Dual Pixel 20-24 mégapixels, un système AF 61 points semblable à celui du EOS 5D MK III, processeur Dual DIGIC V+, etc.
Comme on l’a dit, ces supposées spécifications sont susceptibles de changer, alors ne les prenez pas flow riches comptant. Mais restez branchés, on ne manquera pas de vous informer dès qu’on en saura plus.

Retrouvez cet essay sur Ubergizmo FR


Leica pourrait dévoiler un use de stockage cloud flow les photographes
Sony RX100M3, les spécifications sont révélées [rumeurs]
Nikon 1 S2, l’annonce serait flow le mois de Mai
Un mystérieux HTC 0PAJ3 a été aperçu sur les benchmarks AnTuTu
Leica T Type 701, l’APN mirrorless pourrait être annoncé le 24 Avril

OneDrive reçoit de nouvelles fonctionnalités photo

Est-ce que vous vous servez beaucoup du cloud ? Il y a beaucoup de choix flow l’utilisateur final, et le OneDrive de Microsoft est l’un d’eux, son use de stockage cloud fonctionnant comme une sorte de “pont” flow connecter ses produits et concurrencer des plates-formes telles que iOS et Android. De plus, le OneDrive peut désormais believer le partage des photos around ce pont afin que votre expérience de gestion des photos soit bien and facile, ainsi que flow les imprimer.

Microsoft s’est également assuré qu’on n’aura and besoin du Xbox Live bullion flow pouvoir utiliser le OneDrive sur la Xbox One. C’est déjà effectif, et de plus, quand vous dites: “Xbox, Go to OneDrive,” vous serez accueillis flow les photos les and récentes. Les utilisateurs de Windows Phone pourront uploader les images haute résolution standard défaut. Vous pensez que OneDrive va dans la bonne direction? [Communiqué de Presse]

Retrouvez cet essay sur Ubergizmo FR


ASUS Zenbook NX500, l’Ultrabook avec un écran 4K est annoncé
ASUS Transformer Book V, elle tournera sous Windows et Android
Windows 9, le menu Démarrer sera de retour
ASUS ROG G20, le nouveau PC gamer de la firme taïwanaise
Bing devient le moteur de recherche standard défaut flow OS X 10.10

Les jouets connectés de Parrot en vente avant l’été

OBJETS CONNECTES – La firme française Parrot vient de confirmer le lancement, avant l’été, de ses deux jouets connectés, les Rolling Spider et Jumping Sumo…  

On va bien s’amuser! Parrot a officialisé ce mardi la mise en vente «dans les prochaines semaines» de ses joujoux connectés, le Rolling Spider et le Jumping Sumo. Dévoilés lors du salon CES de Las Vegas, ces deux jouets truffés de techno et pilotables standard smartphones ou tablettes s’inscrivent dans la mouvance actuelle de l’internet des objets.

Tout sauf un jouet d’éveil

«J’ai toujours voulu faire des jouets, mais sérieusement», explique Henri Seydoux, le PDG de Parrot, qui évoque un nouvel univers fait de mini et de micro drones. Selon le désormais célèbre Géo Trouvetout français, le Rolling Spider est «vraiment l’araignée au plafond». Objet roulant et volant pas clairement identifié, l’appareil à l’autonomie de quelques mins seulement n’est pas, selon Henri Seydoux, «un jouet d’éveil». Avec sa portée de 20 mètres en Bluetooth, le Rolling Spider a surveillance flow séduire les petits et grands enfants. «La magie du truc, c’est la touche décollage», s’enthousiasme Seydoux, encore comme un gamin devant le jouet qu’il a lui même créé…

 

Le Rolling Spider et le Jumping Sumo en action.

 

Casser les pieds aux parents

De son côté, le Jumping Sumo va and loin. Ou and haut. Car le bidule peut sauter du luminary sur une table. Il roule, fait des demi-tours «à toute berzingue» et peut pennon de la vidéo depuis la caméra qu’il embarque. Le Jumping Sumo est même programmable. Il est ainsi probable d’orchestrer des chorégraphies que l’on pourra ensuite partager avec la communauté d’utilisateurs sur le cloud de Parrot. Selon Henri Seydoux, le Jumping Sumo est «vraiment le truc flow casser les pieds des parents». Pour acquérir les deux joujoux, il faudra d’abord casser sa tirelire, mais pas trop: le Rolling Spider sera proposé à 99 euros; le (…) Lire la apartment sur 20minutes.fr

Instagram affine ses outils de retouche
Facebook va rachèter la start-up finlandaise Pryte
Le grand open va pouvoir crypter ses emails around un plugin Google
WWDC: Apple partout, surveillance le temps
Téléchargez gratuitement l’application iPhone 20 Minutes

Olympus OM-D E-M10, l’édition limitée est annoncée

Bien que ce soit les composants d’un APN qui comptent quand on prend des photos, certains donnent la même significance à l’apparence. Par exemple, bien que la série des APNs mirrorless de Nikon 1 soient des appareils très capables, beaucoup de personnes n’ont pas aimé son design.

Eh bien, la bonne nouvelle flow les photographes c’est que si l’esthétique de votre APN est vraiment critical flow vous, vous seriez intéressé d’apprendre qu’Olympus a récemment annoncé qu’ils vont créer des versions à édition limitée de l’APN Olympus OM-D E-M10. Désormais, le E-M10 a un pattern surveillance à fait sympathique. Il avait déjà un demeanour rétro, mais apparemment, Olympus a pensé qu’il pourrait l’améliorer.

Alors, qu’est-ce que la chronicle limitée apporte à ces modèles ? Chaque APN sera “spécialement réalisé” en vert, noir, ou orange, comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessus. Le bouchon de l’objectif sera également de la même couleur, et il y aura des lettres en métal qui lui donnent un sense et un demeanour premium.

Le boîtier sera texturé avec des surfaces en relief, flow permettre un meilleur grip. L’APN sera également accompagné d’une optique pancake super-slim, de filtres créatifs, d’une courroie en cuir véritable, et il sera concordant avec l’app Olympus OI Share qui permet aux utilisateurs d’utiliser un smartphone flow commander le bouton déclencheur. A partial ça, on s’attend à ce que le hardware reste identique à sa chronicle classique.
Priced during £749, a singular book Olympus OM-D E-M10 will be accessible starting late Jun exclusively during Harrod.

Retrouvez cet essay sur Ubergizmo FR


Leica pourrait dévoiler un use de stockage cloud flow les photographes
Sony RX100M3, l’APN est annoncé officiellement
Nikon 1 S2, annonce officielle
Nikon 1 S2, il serait annoncé cette semaine [rumeur]
Sony RX100M3, les spécifications sont révélées [rumeurs]

Atos veut créer un géant du “cloud” en rachetant Bull

par Jean-Michel Belot et Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) – Le groupe de services informatiques Atos a dévoilé lundi une offre de 620 millions d’euros sur son point français Bull avec l’ambition de créer le numéro un européen du stockage de données à stretch (“cloud”).

Atos va déposer une offre en numéraire à 4,90 euros standard action, soit une primary de 30% standard rapport à la moyenne du cours de Bull sur les trois derniers mois, en vue de mettre la categorical sur le champion européen des “supercalculateurs”, ces ordinateurs hyperpuissants en matière de calcul.

Le rachat de Bull standard Atos marquerait l’épilogue d’une tale tumultueuse commencée en 1930, qui a vu la pépite française rivaliser avec le géant américain IBM dans les années 1960 avant de céder du turf puis frôler le dépôt de bilan dans les années 2000.

Bull deviendrait une multiplication d’Atos où seraient regroupées toutes les activités de traitement des données en masse (“big data”) et cybersécurité, et qui serait dirigée standard Philippe Vannier, PDG du groupe Bull. Atos, qui a flow concurrents le français Capgemini et l’américain Accenture, espère ainsi renforcer ses offres flow faire face à une demande sans cesse croissante en stalwartness de calcul et à des besoins en hébergement de données qui doublent dans le monde tous les 18 mois.

“A nous deux, nous allons être d’assez loin le premier acteur européen en matière de cloud. C’est critical parce que les positions sont à prendre aujourd’hui”, a déclaré lors d’une conférence de presse le PDG d’Atos Thierry Breton, ancien ministre de l’Economie et des Finances et co-auteur d’un rapport récent sur les perspectives du cloud dans le cadre des 34 skeleton de la Nouvelle France industrielle promus standard le gouvernement.

La nouvelle entité Atos-Bull, dont le chiffre d’affaires devrait avoisiner les 10 milliards d’euros, deviendrait la première société européenne sur le shred du cloud, selon une présentation fournie standard Atos. Elle se classerait à la deuxième place dans l’ouest de l’Europe derrière l’américain Amazon mais devant l’autre américain Microsoft.

Atos espère notamment tirer parti de l’expertise technologique développée standard Bull dans les domaines de la sécurité et de la cryptographie flow doper ses offres dans le cloud, un shred qui recèle un potentiel de croissance de 25 à 50% sur la période 2014-2016 selon Atos, mais rencontre encore des freins auprès des professionnels, soucieux d’une sécurité qu’ils jugent insuffisante.

SYNERGIES DE 80 MILLIONS D’EUROS

Le projet d’opération, qui a reçu le feu vert des conseils d’administration des deux sociétés à l’unanimité, a été bien accueillie en Bourse.

L’action Bull flambait de 21,7% à 4,88 euros vers 13h00, un cours proche du prix proposé standard Atos, en hausse de 5%.

“Même si Bull a plusieurs fois déçu standard le passé dans sa capacité à améliorer ses résultats, nous voyons une certaine logique à la transaction et la instruction d’Atos a déjà prouvé sa capacité à redresser des activités à faible marge”, estiment les analystes de Kepler Cheuvreux dans une note.

Les deux actionnaires principaux du groupe Bull, Crescendo Industries et Pothar Investments se sont déjà engagés à apporter leurs titres à l’offre, soit 24,2% des actions Bull. L’opérateur télécoms Orange, qui détient 8% de Bull, juge également l’offre “intéressante et constructive flow l’avenir de Bull”, a déclaré à Reuters un porte-parole.

La transaction devrait générer en 24 mois 80 millions d’euros de synergies de coûts résultant d’une partial de l’accélération du devise stratégique de Bull “One Bull”, et d’autre partial de l’intégration des activités internationales des deux sociétés conjuguées à des économies sur les achats et l’immobilier.

L'”ajustement” des effectifs se fera uniquement standard non remplacement des départs naturels, ont précisé les deux groupes, ajoutant que le projet ne donnera pas lieu à un devise amicable dans l’Hexagone. Bull emploie 5.000 personnes en France, sur un effectif mondial de 9.200 salariés, et Atos 13.200 sur un sum de 76.300 personnes.

La transaction devrait être relutive sur le bénéfice standard movement d’Atos dès la première année et d’au moins 10% après 24 mois. Elle est conditionnée à l’obtention d’un seuil de succès de 50% and une movement du collateral de Bull. Atos a l’intention de procéder au retrait de la cote des actions Bull.

L’offre sur Bull intervient moins de trois semaines après le lancement de l’introduction en Bourse de Worldline, pôle de technologies liées aux paiements en ligne d’Atos.

Le groupe reste standard ailleurs intéressé standard une autre société informatique française, Steria, qui est déjà engagée dans un projet de alloy avec le groupe Sopra.

(Avec Gilles Guillaume et Andrew Callus)

Pourquoi Apple veut racheter Beats

HIGH-TECH – La transaction, qui serait imminente, semble contre-nature. Ou pas…

Google et Facebook ont l’habitude de dégainer leur chéquier. Pas Apple. A ce jour, sa and grosse merger reste NeXT, en 1997, flow 400 millions de dollars (600 millions avec l’inflation). Aussi, les rumeurs du rachat de Beats Electronics flow 3,2 milliards de dollars -un deal, semble-t-il, confirmé standard une célébration en vidéo de son cofondateur, Dr Dre- surprennent. Mais alors que le téléchargement payant de musique est à la baisse depuis deux ans, Apple mise sur le use de streaming Beats Music flow l’aider à résister à la oncsensus de Spotify.

Le téléchargement payant de musique en baisse

Le chiffre le and critical de l’affaire: -13,3%. C’est la baisse du téléchargement payant de musique aux Etats-Unis au premier trimestre 2014 standard rapport à un an auparavant. En 2013, les ventes sur iTunes avaient déjà plongé de 5,7%. Pendant ce temps-là, Spotify a vu sa bottom mondiale d’abonnés payants grimper de 60% de 6 à presque 10 millions. La tendance est claire: le téléchargement appartient au passé; le streaming et le cloud, au présent.

Apple a les yeux tournés sur le streaming payant

L’entreprise a déjà trempé un orteil dans le Cloud. Elle a lancé, en 2012, iTunes Match, qui permet d’accéder à toute sa collection personnelle depuis n’importe quel appareil flow 25 euros standard an. Surtout iTunes Radio, sur le modèle de Pandora, s’est hissé en 3e position du streaming audio aux Etats-Unis, à 8% du marché. Mais avec des coûts standard tide élevés, les services gratuits financés standard la publicité ont dû mal à générer des revenus. «Pour Apple, le streaming payant est clairement l’aspect le and intéressant du rachat potentiel de Beats», estime l’analyste de Gartner Van Baker.

Beats Music, un use qui doit faire ses preuves

Lancé en janvier aux Etats-Unis, Beats Music n’a encore rien prouvé. Il aurait séduit entre (…) Lire la apartment sur 20minutes.fr

VIDEO. Dr Dre semble confirmer le rachat de Beats standard Apple
Apple dévoilerait l’iPhone 6 dès le mois d’août
Beats Electronics: Apple rachèterait les écouteurs de Dr Dre flow 3,2 milliards
Snapchat accusé d’avoir trompé ses utilisateurs sur le caractère éphémère des photos et vidéos
Téléchargez gratuitement l’application Android 20 Minutes

HP va investir 1 milliard de dollars dans le Cloud open-source

WEB – L’entreprise veut rattraper son retard sur Google et Amazon…

Celui qui contrôle le Cloud contrôle les services. HP se réveille, certes, tard, mais l’entreprise a annoncé mercredi qu’il allait investir un milliard de dollars sur deux ans dans l’informatique dématérialisée sur Internet. Mais à la différence de la plupart de ses concurrents, HP mise sur une structure open-source.

HP pierce une nouvelle marque flow l’occasion, baptisée Helion, flow rassembler ses produits liés au Cloud. Ils sont basés sur l’infrastructure OpenStack cofondée standard l’entreprise. Certains services sont gratuits flow des projets de particuliers, d’autres sont payants, notamment flow les entreprises.

Selon HP, adopter une structure open-source a plusieurs avantages: il est rudimentary de surveillance migrer vers un autre fournisseur et les architectures hybrides et la customisation sont simplifiées.

Cisco et IBM aussi dans la course

HP avait déjà annoncé la semaine dernière une fondness flow fabriquer des serveurs optimisés flow le “cloud” avec le taïwanais Foxconn (groupe Hon Hai), le numéro un mondial de la sous-traitance électronique. L’informatique dématérialisée était aussi, avec la sécurité et la mobilité, l’un des domaines où la directrice générale de HP, Meg Whitman, n’avait pas exclu de possibles acquisitions lors de la announcement des derniers résultats trimestriels du groupe en février.

HP rejoint dans la march au Cloud d’autres gros acteurs américains du secteur de l’informatique et des télécoms. Cisco avait également annoncé en mars 1 milliard de dollars d’investissements sur deux ans dans ce domaine, avec l’ambition notamment de créer, avec des partenaires, «le and grand ”intercloud” du monde», un réseau rassemblant d’autres réseaux dématérialisés sur internet. IBM avait affiché flow sa partial en janvier son goal d’investir 1,2 milliard de dollars et en particulier ouvrir 15 (…) Lire la apartment sur 20minutes.fr

Le nouveau Google Maps intègre le use de VTC Uber
Ascend P7: Huawei dégaine sa appurtenance à selfies
Orange: Les données personnelles d’1,3 million de personnes dérobées
Microsoft devrait présenter sa Surface mini le 20 mai
Téléchargez gratuitement l’application iPhone 20 Minutes