Posts Tagged ‘Tim Cook’

Apple a déjà vendu 20 millions d’Apple TV

BEIJING, 26 avril (Xinhuanet) — Répondant récemment à une question d’un analyste de Piper Jaffray, le PDG de la société à la pomme, Cook, a déclaré qu’Apple a déjà vendu 20 millions d’Apple TV. Au cours de la réunion des actionnaires de février, Tim Cook a dit qu’il allait cesser d’appeler le produit un « passe-temps » et les chiffres de ventes qui explosent font probablement partie de cette décision.

« La raison pour laquelle je retirai cette appellation, c’est que lorsque vous regardez les ventes de la box d’Apple TV elle-même et que vous regardez le contenu qui a été acheté directement sur Apple TV, en 2013 ce chiffre était de plus d’un milliard de Dollars », a déclaré Tim Cook. « Donc, il ne me semblait pas correct d’appeler quelque chose qui est au dessus d’un milliard un ‘passe-temps’ ».

S’agissant de la bataille des contenus en cours entre Apple, Amazon et Google, Tim Cook dit qu’il n’a pas de point de vue personnel concernant la dernière annonce d’Amazon sur la disponibilité d’HBO Go. Il a seulement remarqué qu’Apple TV propose depuis longtemps des shows HBO -depuis juin 2013- tandis qu’Amazon commence juste a recevoir des « contenus plus anciens ».

(Source: le Quotidien du Peuple en ligne )

Apple pourrait sortir sa smartwatch cet automne

SMARTWATCH – La firme à la pomme tablerait sur 3 à 5 millions d’exemplaires d’iWatches vendues chaque mois…

L’iWatch est-elle flow cette année ? Alors même que Tim Cook a gardé le overpower sur sa montre intelligente lors de sa présentation de lundi, le Nikkei Asian Review croit savoir que la smartwatch pourrait être commercialisée en octobre.

Le site de l’hebdomadaire japonais, en citant des sources au sein de l’industrie, liste les caractéristiques du nouveau bracelet : écran OLED incurvé, capacité de collecter des données comme la consommation de calories, les phases de sommeil ou les taux de glucose et d’oxygénation du sang. Toujours selon le journal, Apple compterait vendre 3 à 5 millions de ses bracelet-montres chaque mois, un chiffre hallucinant qui représente and que le nombre sum de smartwatchs vendues dans le monde l’an dernier.

Selon l’analyste Brian White, la montre sortirait en même temps que l’iPhone 6 et comme le nouveau smartphone, fonctionnerait sous iOS 8. Elle permettrait de consulter les messages reçus sur le mobile et ferait l’objet d’un partenariat avec Nike. L’analyste pense qu’elle sera disponible en plusieurs versions qui seraient vendues à partir de 199 dollars (145 euros).

Retrouvez cet essay sur 20minutes.fr

La discrète CIA pierce un compte sur Twitter et Facebook
Les gouvernements peuvent écouter des conversations téléphoniques en direct, confirme Vodafone
VIDEO. E3 2014: Les meilleurs trailers dévoilés avant le salon du jeu vidéo
E3 2014: Peut-on encore espérer des surprises au salon du jeu vidéo?
Recevez toute l’actu de 20minutes.fr standard email

Apple veut reprendre la categorical dans les objets connectés

À l’occasion de sa conférence destinée aux développeurs, Tim Cook a donné les grandes orientations de son groupe flow les mois à venir.

Apple a fait de sa conférence annuelle dédiée aux développeurs (WWDC) à San Francisco, une grand-messe. L’occasion flow la marque de dévoiler lundi soir de nouvelles versions de ses systèmes d’exploitation, de nouvelles fonctionnalités… et d’encourager les développeurs externes à continuer à innover sur sa plate-forme.

Un indicate essentiel alors que les enjeux économiques sont de and en and importants. Il ne s’agit and seulement flow Apple de continuer à faire grossir son magasin d’applications, déjà installation de 1,2 million de programmes, mais aussi de consolider son écosystème dans le très prometteur domaine de l’Internet des objets. Pour cela, Apple a misé avant surveillance sur de nouvelles applications mobiles, et particulièrement HealthKit. Celle-ci permet de retrouver dans un seul endroit toutes les données collectées standard ses objets connectés dédiés à la santé et au bien-être. C’est aussi un moyen flow la firme de prendre pied dans le domaine de la santé connectée, en renforçant ses liens avec les entreprises les and prometteuses du domaine, comme l’équipementier Nike. Pour ces dernières, qui sont souvent de petites entreprises, Apple reste une challenging rampe de lancement. Des français, comme Netatmo ou Withings, pourraient être de l’aventure.

Pour le géant américain, HealthKit est un moyen de rattraper son retard dans le domaine de la santé connectée, sans avoir à produire lui-même bracelets, montres ou autres terminaux dédiés. C’est la même démarche qui préside au lancement d’une autre application, HomeKit, consacrée cette fois-ci à la maison connectée.

En mars, Apple a aussi lancé CarPlay, un système dédié à la voiture (…) Lire la apartment sur Figaro.fr


Internet des objets: un duel de titans entre américains 


La maison connectée, terre de conquête flow SFR et Apple 


Domotique: Apple se lancerait sur le marché de la maison connectée 

Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro

Apple veut reprendre la categorical dans les objets connectés

À l’occasion de sa conférence destinée aux développeurs, Tim Cook a donné les grandes orientations de son groupe flow les mois à venir.

Apple a fait de sa conférence annuelle dédiée aux développeurs (WWDC) à San Francisco, une grand-messe. L’occasion flow la marque de dévoiler lundi soir de nouvelles versions de ses systèmes d’exploitation, de nouvelles fonctionnalités… et d’encourager les développeurs externes à continuer à innover sur sa plate-forme.

Un indicate essentiel alors que les enjeux économiques sont de and en and importants. Il ne s’agit and seulement flow Apple de continuer à faire grossir son magasin d’applications, déjà installation de 1,2 million de programmes, mais aussi de consolider son écosystème dans le très prometteur domaine de l’Internet des objets. Pour cela, Apple a misé avant surveillance sur de nouvelles applications mobiles, et particulièrement HealthKit. Celle-ci permet de retrouver dans un seul endroit toutes les données collectées standard ses objets connectés dédiés à la santé et au bien-être. C’est aussi un moyen flow la firme de prendre pied dans le domaine de la santé connectée, en renforçant ses liens avec les entreprises les and prometteuses du domaine, comme l’équipementier Nike. Pour ces dernières, qui sont souvent de petites entreprises, Apple reste une challenging rampe de lancement. Des français, comme Netatmo ou Withings, pourraient être de l’aventure.

Pour le géant américain, HealthKit est un moyen de rattraper son retard dans le domaine de la santé connectée, sans avoir à produire lui-même bracelets, montres ou autres terminaux dédiés. C’est la même démarche qui préside au lancement d’une autre application, HomeKit, consacrée cette fois-ci à la maison connectée.

En mars, Apple a aussi lancé CarPlay, un système dédié à la voiture (…) Lire la apartment sur Figaro.fr


Internet des objets: un duel de titans entre américains 


La maison connectée, terre de conquête flow SFR et Apple 


Domotique: Apple se lancerait sur le marché de la maison connectée 

Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro

Apple annonce un nouvel OS X et une focus dédiée à la santé

SAN FRANCISCO (Reuters) – Apple a annoncé lundi le prochain lancement d’une nouvelle chronicle du système d’exploitation OS X flow ses ordinateurs Mac et a présenté “Healthkit”, un outil destiné aux développeurs flow créer des applications dédiées à la santé flow les utilisateurs de ses produits mobiles.

Le PDG du groupe, Tim Cook, a fait ces annonces à l’ouverture de la conférence annuelle des développeurs WWDC organisée standard le groupe à la pomme à San Francisco.

Il a souligné qu’Apple avait franchi le top de 800 millions d’appareils mobiles vendus fonctionnant avec son système d’exploitation iOS, en précisant qu’environ 130 millions de ces clients avaient acheté leur premier depot portatif Apple au cours des 12 derniers mois.

La nouvelle chronicle du système d’exploitation flow Mac OS X, dénommée Yosemite et qui remplacera la chronicle actuelle, Mavericks, inclura entre autres une focus de stockage sur internet et permettra de jumeler son ordinateur à un iPhone flow recevoir des appels et des SMS.

L’outil de développement Healthkit permettra quant à lui de collecter et de stocker des données depuis des sources multiples sur la santé de l’utilisateur.

Il est le fruit d’une coopération avec la clinique Mayo, a précisé le groupe, ajoutant que Nike l’intégrerait à certains de ses propres produits.

(Christina Farr; Marc Angrand flow le use français)

Beats : Apple a-t-il acheté du opening ?

Tim Cook a racheté les casques audio de Dr Dre, dont la qualité est largement critiquée. Mais deux autres raisons ont motivé la Pomme. Décryptage.

Apple a confirmé mercredi qu’il va bien acheter les casques audio Beats flow 3 milliards de dollars. L’opération est importante flow le géant américain, and habitué aux “petits” rachats et au développement en interne de ses produits. La ligne de casques “branchés” – et chers – Beats, créée standard le rappeur Dr Dre, rencontre un succès important, mais contesté. Les audiophiles estiment que le matériel n’est pas d’excellente qualité et que c’est surtout un effet de mode. Apple aurait-il cédé au “hype”, au détriment du son ?

“Nous visions la miniaturisation, mais Beats a lancé des casques aussi gros que ceux des astronautes de la Nasa, et contre toute attente, ça a marché !” ironisait un responsable d’un concurrent, croisé au détour d’un salon high-tech en septembre. Il est vrai que les casques Beats, bien que nomades, sont particulièrement imposants. Cela leur permet entre autres de couvrir l’oreille et de créer une bulle sonore peu perturbée standard les bruits extérieurs. Mais c’est aussi parce que les utilisateurs veulent être vus avec leur casque, le trademark Beats bien en évidence.

“Pour du MP3, c’est correct”

Au-delà du côté “branché” forcément éphémère des casques Beats, c’est leur qualité audio qui est décriée. “Ces casques sont faits flow écouter du MP3 sur un baladeur”, nous confie un confrère consultant de l’audio, et qui ne souhaite pas être cité. “Les casques Beats ne sont pas droits du surveillance : ils compensent artificiellement les fréquences que le MP3 n’a pas, les basses et le scintillement (le très aigu, NDLR), flow donner l’impression d’un son de bonne qualité”, ajoute-t-il.

“Pour du MP3, c’est correct, poursuit-il, mais si l’on écoute une meilleure source audio comme un CD ou (…)

Lire la apartment sur LePoint.fr

Beats : la happening de Dr Dre pourrait faire un bond
3G : l’Arcep ouvre 5 enquêtes contre Orange, SFR, Bouygues et Free
CIA : l’incroyable “haute trahison” de la Maison-Blanche
Recevez la newsletter Le Point.fr

Apple compte sur Beats et Iovine flow faire entendre sa musique

par Christina Farr

SAN FRANCISCO (Reuters) – En déboursant autour de trois milliards de dollars (2,2 milliards d’euros) flow acquérir Beats et s’offrir ainsi l’oreille du producteur de légende Jimmy Iovine, Apple espère faire entendre sa musique dans un secteur en pleine mutation.

Propriétaire depuis mercredi du fabricant d’écouteurs Beats Electronics et du use d’écoute de musique en ligne Beats Music, le groupe à la pomme compte désormais également dans ses rangs les deux co-fondateurs de Beats, le rappeur Dr. Dre et donc Jimmy Iovine.

Apple espère que ce dernier, qui s’est fait connaître comme producteur de Bruce Springsteen, Patti Smith ou encore U2 avant d’évoluer intelligemment avec son temps, saura lui prodiguer de précieux conseils.

“La musique telle que nous l’avons connue est en sight de mourir et elle n’a pas évolué comme nous l’aurions souhaité”, a dit mercredi Eddy Cue, responsable des logiciels et des services internet chez Apple, lors d’une involvement aux côtés de Jimmy Iovine à l’occasion d’une conférence à Rancho Palos Verdes, en Californie, la terre du fabricant de l’iPhone.

Apple a misé gros ces dernières années sur le téléchargement standard le biais de sa plate-forme iTunes Store. Or ce secteur, qui a précipité le déclin du marché des CD, pourrait être dépassé à terme standard l’écoute en ligne, ou streaming musical.

Beats Music est présent sur ce secteur en pleine enlargement mais ne compte que 250.000 abonnés alors que Spotify, la référence du streaming musical, en affiche 10 millions.

Apple et Jimmy Iovine doivent donc refaire leur retard et se préparer aux nouveaux virages que ne manquera pas de prendre une industrie musicale dont l’avenir reste à écrire.

UN MODÈLE À INVENTER

Le rachat de Beats revêt une significance stratégique capitale flow Apple à un impulse où la croissance des ventes de l’iPhone se tasse. Cela explique que le groupe, focalisé jusqu’à présent dans des achats and modestes et and ciblés, ait accepté de faire un gros chèque.

Il s’agit de la and importante merger à ce jour flow Apple, qui reste cependant loin des 19 milliards de dollars que Google a accepté de débourser flow s’offrir WhatsApp.

Si le streaming low-pitched ne cesse de progresser, un nouveau modèle économique reste à inventer flow une industrie musicale qui tire de cette filière des revenus and modestes que ceux rapportés standard les ventes de CD ou même les téléchargements.

“Nous devons trouver le bon modèle, même si nous ne savons pas exactement de quel modèle il s’agit”, a expliqué Jimmy Iovine. “Nous devons injecter des stéroïdes dans la appurtenance et nous devons le faire rapidement”.

L’univers de la technologie, symbolisé standard la Silicon Valley, et l’industrie musicale, dont le coeur bat à Los Angeles, sont condamnés à s’entendre mais ce ne sera pas simple.

“La triste vérité, c’est qu’il y a un véritable Mur de Berlin entre la Silicon Valley et LA”, explique le enthusiast d’Apple, Tim Cook, dans une talk au Wall Street Journal. “Ces deux-là ne se comprennent pas et ne se respectent pas”.

Jimmy Iovine, dont le rôle chez Apple n’a pas été clairement défini, devra donc d’abord faire bénéficier son nouvel employeur de ses talents en matière d’harmonie.

(Avec Alexei Oreskovic à Rancho Palos Verdes; Patrick Vignal flow le use français, édité standard Benoît Van Overstraeten)

iWatch, iOS 8, Mac OS : Apple confirme sa prochaine WWDC flow le 2 juin

Ça y est ! Les invitations flow le prochain évènement Apple ont été lancées, confirmant standard la même les prochaines dates de la WorldWide Developers Conference de la firme de Cupertino. À cette occasion, la firme devrait présenter de nombreuses nouveautés, matérielles et logicielles, dont la montre connectée iWatch.

L’évènement était attendu, et il a désormais des dates officielles ! La prochaine conférence d’Apple flow les développeurs, la WWDC 2014, se tiendra à San Francisco entre le 2 et le 6 juin. Comme à son habitude, la conférence verra son lot de nouveautés matérielles et logicielles présentés standard Tim Cook, le président directeur général de la firme à la pomme croquée, et ses chefs de groups associés Craig Federighi et Eddy Cue. L’évènement débutera à 10 heures du matin (heure de la côte ouest), soit 19 heures à Paris.

Pour ce WWDC 2014, nul besoin de rappeler qu’il n’y a que très peu de chances (voire pas) de voir arriver sur la scène le ou les prochains iPhone(s) d’Apple. La firme préférant non seulement allouer un évènement spécifique à la présentation de ses smartphones (et de ses tablettes iPads), mais également choisir la rentrée flow le faire. Selon les dernières rumeurs, l’iPhone 6 4,7 pouces serait, de ce fait, exposer au grand open aux alentours du 20 septembre, et le modèle phablette, doté d’un écran de 5,5 pouces, suivrait la marche avec un écart de quelques mois, flow les fêtes de fin d’année. 

Ce qui ne veut pas apocalyptic que la WWDC 2014 sera dénuée d’intérêt, loin de là. La firme de Cupertino faisant de ce rendez-vous une véritable vitrine de son savoir-faire. Que pourrait-on y voir ?

Les nouveautés attendues à la WWDC 2014

L’iWatch : la montre connectée de la firme pourrait en effet faire une appearance voire son entrée officielle lors de l’évènement. Sa prolongation a dû commencer en avril et, d’après les dires du China Times (février 2014), la montre devrait arborer un écran souple AMOLED et (…)
Lire la apartment sur maxisciences.com

Video – La sonde Venus Express va tenter une goal self-murder à la aspect de Vénus
Video – Braconnage : l’éléphant emblématique Mountain Bull retrouvé mort au Kenya
Video – De la réalité virtuelle flow faire croire aux poulets qu’ils sont élevés en plein air
Video – Des fourmis transformées en zombies standard un champignon parasite

iWatch, iOS 8, Mac OS : Apple confirme sa prochaine WWDC pour le 2 juin

Ça y est ! Les invitations pour le prochain évènement Apple ont été lancées, confirmant par la même les prochaines dates de la WorldWide Developers Conference de la firme de Cupertino. À cette occasion, la firme devrait présenter de nombreuses nouveautés, matérielles et logicielles, dont la montre connectée iWatch.

L’évènement était attendu, et il a désormais des dates officielles ! La prochaine conférence d’Apple pour les développeurs, la WWDC 2014, se tiendra à San Francisco entre le 2 et le 6 juin. Comme à son habitude, la conférence verra son lot de nouveautés matérielles et logicielles présentés par Tim Cook, le président directeur général de la firme à la pomme croquée, et ses chefs de divisions associés Craig Federighi et Eddy Cue. L’évènement débutera à 10 heures du matin (heure de la côte ouest), soit 19 heures à Paris.

Pour ce WWDC 2014, nul besoin de rappeler qu’il n’y a que très peu de chances (voire pas) de voir arriver sur la scène le ou les prochains iPhone(s) d’Apple. La firme préférant non seulement allouer un évènement spécifique à la présentation de ses smartphones (et de ses tablettes iPads), mais également choisir la rentrée pour le faire. Selon les dernières rumeurs, l’iPhone 6 4,7 pouces serait, de ce fait, exposer au grand public aux alentours du 20 septembre, et le modèle phablette, doté d’un écran de 5,5 pouces, suivrait la marche avec un écart de quelques mois, pour les fêtes de fin d’année. 

Ce qui ne veut pas dire que la WWDC 2014 sera dénuée d’intérêt, loin de là. La firme de Cupertino faisant de ce rendez-vous une véritable vitrine de son savoir-faire. Que pourrait-on y voir ?

Les nouveautés attendues à la WWDC 2014

L’iWatch : la montre connectée de la firme pourrait en effet faire une apparition voire son entrée officielle lors de l’évènement. Sa production a dû commencer en avril et, d’après les dires du China Times (février 2014), la montre devrait arborer un écran souple AMOLED et (…)
Lire la suite sur maxisciences.com

Video – Braconnage : l’éléphant emblématique Mountain Bull retrouvé mort au Kenya
Video – De la réalité virtuelle pour faire croire aux poulets qu’ils sont élevés en plein air
Video – Des fourmis transformées en zombies par un champignon parasite
Video – L’étonnant secret d’une momie égyptienne percé grâce à un scanner

Apple recrute chez Nokia un consultant de la photo

Du nouveau dans les yeux de l’iPhone ? Ari Partinen, l’homme qui a donné aux Lumia leurs qualités print exceptionnelles, va rejoindre la Pomme en juin.

S’il y a bien un domaine dans lequel les smartphones de Nokia excellent, c’est la photo. Les Lumia équipés de Windows Phone sont notamment capables de prendre comme aucun autre des clichés en conditions de faible luminosité. Et Apple semble l’avoir remarqué, automobile il vient d’embaucher Ari Partinen, l’ingénieur qui a supervisé le développement de fonctions essentielles, comme la stabilisation optique des Lumia. De quoi consolider les qualités print des prochains iPhone, mais peut-être aussi des iPad.

L’homme a annoncé vendredi son départ de Nokia standard un twitter : “C’est mon dernier jour de childbirth flow la fantastique famille Lumia. En juin, j’ouvrirai un nouveau chapitre à Cupertino”, ville qui accueille le siège de la Pomme. Et flow ceux qui doutaient encore, il précise dans un second twitter : “C’est bien l’entreprise à laquelle vous pensez, sous réserve que vous pensiez à Apple.”

Premiers effets en 2016 ?

Chez Nokia, Ari Partinen avait aussi supervisé le développement du Lumia 808 PureView, able de prendre des photos d’une aussi haute qualité qu’un (bon) appareil photo, avec une résolution de 41 mégapixels, ainsi que des vidéos qui n’ont presque rien à envier aux caméscopes numériques de feel de gamme. Plusieurs autres modèles de la marque ont ensuite intégré la technologie PureView, avec des résolutions toutefois moindres.

Pour Apple, l’enjeu est de redonner à l’iPhone l’avance dont il disposait jusqu’à sa chronicle 4 dans le domaine de la photo. Aujourd’hui, l’appareil d’Apple assure aisément le use minimum, mais ne tient pas longtemps la comparaison avec les modèles les and performants de la concurrence, à commencer standard ceux de Nokia. Le P-DG de la Pomme, Tim Cook, a au moins le mérite d’accepter (…)

Lire la apartment sur LePoint.fr

Le enthusiast de Samsung dans “un état stable”
Pourquoi le 4 mai est la journée de “Star Wars”
VIDÉO. Le trésor caché d’Atari déterré au Nouveau-Mexique
Recevez la newsletter Le Point.fr