Un satellite chinois envoie de l’espace un message crypté inviolable

BEIJING, 10 août (Xinhua) — Des scientifiques chinois sont devenus les premiers à réaliser la distribution quantique de clé d’un satellite vers la terre, ce qui constitue la base en vue de la mise en place d’un réseau de communication quantique à l’abri du piratage informatique.

Cette concrétisation, basée sur des expérimentations menées par le premier satellite quantique du monde, le Quantum Experiments at Space Scale (QUESS), a fait l’objet d’une publication jeudi dans la revue académique Nature.

Des analystes de Nature ont commenté la publication expliquant que cette expérimentation représentait un progrès impressionnant et constituait un jalon dans le domaine.

Le satellite est aussi appelé “Micius”, nom d’un ancien philosophe et scientifique chinois du 5e siècle, censé avoir été la première personne à avoir mené des expérimentations optiques.

Pesant plus de 600 kilogrammes, ce satellite a été placé en orbite héliosynchrone, à 500 km d’altitude, le 16 août 2016.

Pan Jianwei, scientifique en chef du QUESS et membre de l’Académie des sciences de Chine (ASC), a déclaré que le satellite a envoyé des clés quantiques aux stations sur terre à Xinglong, dans la province du Hebei (nord), et à Nanshan près d’Urumqi, capitale de la Région autonome ouïgoure du Xinjiang dans le nord-ouest de la Chine.

La distance de la communication entre le satellite et les stations sur terre varie de 645 km à 1.100 km, et la transmission par clés quantiques est en ordre de grandeur 20 fois plus performante celle de la transmission par fibres optiques, a expliqué M. Pan.

Quand le satellite survole la Chine, une fenêtre d’expérimentation de dix minutes environ s’ouvre. Pendant cet intervalle, 300 kbit de clés de sécurité peuvent être générés et envoyés par le satellite, a révélé M. Pan.

“Cela peut, par exemple, répondre à l’exigence de passer un appel téléphonique absolument sûr ou de transmettre une grande quantité de données bancaires”, a-t-il affirmé.

“La distribution quantique de clés par satellite peut être reliée aux réseaux quantiques métropolitains où les fibres sont suffisantes et pratiques pour connecter un grand nombre d’abonnés dans une ville dans un rayon de plus de 100 km. Nous pouvons ainsi imaginer un réseau quantique intégral entre l’espace et la Terre et la mise en place à l’échelle mondial de la cryptographie quantique, le plus plausible étant l’application commerciale de l’information quantique”, estime M. Pan.

La mise en place d’un lien fiable et efficace entre l’espace et la Terre pour la transmission fidèle d’état quantique prépare la voie pour les réseaux quantiques d’une ampleur mondiale, a-t-il affirmé.

Alors que les scientifiques chinois ont accompli tous leurs expériences planifiées avec le premier satellite quantique du monde, ils sont en train de mettre au point de nouvelles recherches, visant à lancer davantage de satellites quantiques pour établir un réseau mondial de communication quantique à l’abri du piratage informatique.

(contact du rédacteur : xinhuafr@xinhua.org)


Source: http://french.xinhuanet.com/2017-08/10/c_136515010.htm

Comments are closed.